Groupes d’intervenants correspondants

American Coatings Association

L’ACIPR collabore étroitement avec l’American Coatings Association (ACA) relativement aux enjeux communs importants pour le secteur de la peinture et des revêtements en Amérique du Nord. Le président de chaque association siège au conseil d’administration de l’autre association afin d’assurer l’harmonisation des efforts déployés à l’égard des produits qui traversent nos frontières. Les deux organismes seront ainsi pleinement informés des lois et règlements que pourront édicter les gouvernements et qui sont susceptibles d’influer sur leurs entreprises membres. Cette mesure prend toute son importance considérant que les gouvernements américain et canadien veulent davantage harmoniser leur réglementation sur le mouvement transfrontalier des marchandises.

Conseil consultatif national du PGPC

L’ACIPR est l’une des six associations nationales à siéger à ce conseil. Le Conseil consultatif des intervenants du Plan de gestion des produits chimiques (PGPC) est un comité multilatéral qui contribue à la mise en œuvre du plan. Il vise à offrir aux intervenants la possibilité de conseiller et de renseigner le gouvernement sur la mise en application du PGPC et à favoriser le dialogue sur les questions relatives au PGPC entre les intervenants et le gouvernement, ainsi qu’entre différents groupes d’intervenants. Les membres représentent les groupes autochtones, les groupes de défense des consommateurs, les organisations non gouvernementales pour la protection de l’environnement et pour la santé, l’industrie (dont les associations, les producteurs et les utilisateurs) et la main-d’oeuvre.

Groupe de coordination de l’industrie sur la LCPE

Le Plan de gestion des produits chimiques (PGPC) instauré en 2006 a fait du Canada un chef de file mondial en matière de gestion des produits chimiques, car il vise à revoir et à catégoriser 23 000 produits chimiques en usage. L’ACIPR est membre du groupe d’intervenants qui interagit avec le gouvernement fédéral concernant la deuxième phase du Plan de gestion des produits chimiques évalué à 500 millions de dollars (PGPC-2). Le PGPC adopte une approche pragmatique et efficace fondée sur le risque à l’égard de l’inventaire des substances à examiner. L’information sur l’inventaire de la Liste intérieure des substances (LIS) existantes commercialisées doit d’abord être actualisée pour que les évaluations portent expressément sur les substances utilisées présentement au Canada. 

Suite à la première phase de la Mise à jour de l’inventaire de la Liste intérieure des substances (MI LIS), réalisée dans le cadre de la phase I du Plan de gestion des produits chimiques, une mise à jour exhaustive de l’inventaire de l’utilisation et du volume des substances de priorité moyenne restantes a été lancée en 2012. Le groupe de coordination témoigne de l’effort global que déploient l’industrie et le gouvernement pour évaluer « scientifiquement » les produits chimiques présentement commercialisés afin d’assurer leur sécurité pour la santé humaine et pour l’environnement. En plus de cette tribune, l’ACIPR a créé le Groupe de travail sur la peinture et les revêtements pour veiller à ce que notre secteur puisse interagir directement avec les principaux représentants sur tous les aspects du Plan de gestion des produits chimiques qui ont un impact sur nos membres.

Product Care

Product Care est une association sans but lucratif parrainée par l’industrie qui administre les programmes de gérance des produits relatifs aux déchets ménagers dangereux et spéciaux au nom de ses membres à travers le Canada. Le secteur de la peinture et du revêtement produit une large portion de ces déchets, et les propriétaires de marques de commerce  doivent s’assurer du respect total de la réglementation provinciale au Canada. L’ACIPR collabore étroitement avec Product Care pour que les entreprises visées de l’industrie satisfassent entièrement aux exigences en matière de réacheminement des déchets et de responsabilité élargie des producteurs.

Éco-peinture

Éco-peinture est l’organisme québécois chargé de la surveillance de l’application de la politique de responsabilité élargie des producteurs pour le secteur de la peinture et du revêtement dans cette province. Il joue le même rôle au Québec que Product Care dans d’autres provinces. Il représente avec brio les fabricants de peinture et de revêtements établis au Québec et est déterminé à assurer le réacheminement des déchets dans le cas des produits conformes à la réglementation provinciale. L’Association québécoise de l’industrie de la peinture (AQIP) coopère avec Éco-peinture pour veiller à ce que les entreprises visées de l’industrie des autres provinces satisfassent entièrement aux exigences en matière de réacheminement des déchets et de responsabilité élargie des producteurs au Québec..

International Paint and Printing Ink Council

Depuis sa création en 1992, l’IPPIC est devenu un représentant de premier rang de l’industrie mondiale des encres d’imprimerie et de la peinture. Au fil des ans, le conseil a pris de la maturité et prospéré en recrutant des membres d’associations de fabricants d’encres d’imprimerie et de peinture de divers pays, soit l’Australie, le Brésil, le Canada, la Chine, l’Union européenne, la France, l’Allemagne, le Japon, le Mexique, le Royaume-Uni et les États-Unis. L’IPPIC est alors devenu une force sans précédent pour l’industrie, en coordonnant l’élaboration d’une politique industrielle sur les enjeux internationaux grâce au partage d’information sur l’industrie et à l’analyse des implications mondiales. En témoignage de son évolution et de son mérite, le Conseil économique et social des Nations Unies lui a accordé, en 2005, le statut d’ONG, ce qui l’autorise à faire valoir les enjeux internationaux de l’industrie auprès de l’ONU et de ses organisations affiliées. Les mesures que le conseil prend pour défendre les intérêts de l’industrie à l’échelle mondiale s’étendent aux activités de l’Organisation maritime internationale, du sous-comité des Nations Unies sur le transport des marchandises dangereuses, du sous-comité des Nations Unies sur le système général harmonisé concernant l’étiquetage, de l’Organisation mondiale de la santé et du Programme des Nations Unies pour l’environnement.

Chemical and Allied Industries Group

Les fabricants et les fournisseurs canadiens de produits chimiques se regroupent pour défendre leurs intérêts à l’égard de préoccupations communes liées à la législation et à la réglementation des trois ordres de gouvernement. Ce groupe est notamment constitué des membres suivants : Manufacturiers et Exportateurs du Canada, l’Association canadienne de l’industrie de la chimie, CropLife Canada, l’Association canadienne des distributeurs de produits chimiques, l’Institut canadien des engrais, l’Association canadienne de l’industrie du caoutchouc, l’Association canadienne de produits de consommation spécialisés et l’ACIPR. 

Ontario Painting Contractors Association

L’Ontario Painting Contractors Association (OPCA), une association commerciale sans but lucratif agissant à titre d’organisme négociateur patronal, représente fièrement les meilleurs entrepreneurs en peinture des secteurs industriel, commercial et institutionnel (ICI) depuis 1976.

L’Alberta Recycling Management Authority

L’Alberta Recycling Management Authority (Alberta Recycling) est une association sans but lucratif responsable de la gestion des programmes de recyclage des pneus, des appareils électroniques et de la peinture en Alberta. L’association, qui relève du ministre de l’Environnement et des Parcs, est dirigée par un conseil d’administration représentant de nombreux groupes d’intervenants. Créée en 1992 pour gérer le programme de recyclage des pneus de la province, l’Alberta Recycling a depuis évolué et assure désormais la gestion des programmes de recyclage des pneus, des appareils électroniques et de la peinture. On estime qu’environ 30 millions de litres de peinture sont vendus en Alberta chaque année. En moyenne, de 5 à 10 pour cent de cette quantité finit comme déchets, ce qui pose des risques pour l’environnement et la santé lorsqu’il y a élimination inappropriée. Les résidus de peinture étant des déchets liquides, les consommateurs ont de la difficulté à les éliminer correctement.

Réseau entreprise et développement durable

Organisme canadien sans but lucratif fondé en 2005, le Réseau entreprise et développement durable est un puissant réseau en croissance de spécialistes du milieu universitaire et de chefs d’entreprise internationaux. Le réseau produit des ressources faisant autorité sur d’importants enjeux en matière de développement durable dans le but d’influencer les pratiques de gestion et la recherche. Il met en contact des milliers de chercheurs et de professionnels du monde entier qui s’intéressent aux questions de responsabilité sociale des entreprises (RSE) et qui croient en la valeur de la pratique fondée sur la recherche et en la valeur de la recherche fondée sur la pratique.

Coalition des manufacturiers du Canada

La Coalition des manufacturiers du Canada est formée d’environ 50 groupes industriels dominants qu’unit une vision commune axée sur la réalisation d’un secteur manufacturier canadien de classe mondiale. La coalition se prononce d’une seule voix sur les enjeux prioritaires importants pour les manufacturiers et sur les mesures à prendre pour que l’ensemble des Canadiens continuent de bénéficier d’une croissance économique, de produits de grande valeur et d’emplois très bien payés. Les associations membres représentent tout près de 100 000 sociétés et 1,8 million de travailleurs à l’échelle du Canada.

 

COMITÉS PROVINCIAUX DE L’ACIPR

AQIP (Association québécoise de l'industrie de la peinture)

Fondée en 1979, l’Association québécoise de l’industrie de la peinture est composée principalement de sociétés membres de l’ACIPR qui exploitent des établissements dans la province de Québec. L’AQIP collabore étroitement avec l’ACIPR à la prise en compte des priorités de ses membres, au positionnement du secteur au Québec, à la surveillance et à l’élaboration des politiques, lois et règlements des gouvernements, et à l’étude de toutes les nouvelles tendances et questions particulières touchant la fabrication de la peinture au Québec. L’AQIP, porte-parole de l’industrie locale, communique régulièrement avec ses membres à propos de réglementation et de développement économique à l’échelle locale, établit des partenariats avec les groupes locaux de défense des intérêts de l’industrie sur la santé et la sécurité, l’environnement, la gérance des produits et le développement de la compétence technique, offre à ses membres et à leurs clients divers programmes de formation, et organise des activités de réseautage social pour favoriser l’essor de l’industrie de la peinture au Québec. L’AQIP est administrée par un conseil formé de four membres fabricants de peinture et fournisseurs. La présidente en poste, Sonia Dufresne, de Inortech-Emco a succédé à Michel Savard, UCP, autrefois de BenjamIn Moore & Co. Ltd.

 

Ontario Paint Association 

L’Ontario Paint Association est formée principalement de sociétés membres de l’ACIPR qui exploitent des établissements en Ontario. Cette association organise des activités sociales telles que tournois de golf et autres activités de réseautage pour favoriser, au sein de l’industrie de la peinture en Ontario, une approche de collaboration et l’ébauche de perspectives intéressantes. En raison du nombre imposant de fabricants de peinture en Ontario, l’OPA travaille en partenariat avec l’ACIPR en matière de programmes de formation. Elle est administrée par un conseil formé de bénévoles de l’industrie.